Les cours d’éveil aux arts martiaux avec Ryokuzan-Dojo .
25/09/2019
  • 0
  • 0
by Kouassi Ivon GBETO

Les arts martiaux sont un modèle ou une école qui instruit fondamentalement sur les techniques de combat, avec des armes ou des mains nues. Cette formation intègre une dimension spirituelle et morale visant à la maîtrise de soi et se nourrit des connaissances multiples. Par conséquent, les arts martiaux visent le développement global de l’individu : externe, interne, intellectuel et moral. Chez les plus petits enfants, on parle du cours d’éveil à l’art martial.

Que procurent les cours d’éveil aux arts martiaux à un enfant ?

Les arts martiaux pratiqués dans le cadre d’activités parascolaires offrent à votre enfant un excellent entraînement physique. Ils permettent aux adolescents d’apprendre à se dominer et se protéger.

Votre enfant, est-il incroyablement timide ? Au contraire, il déborde d’énergie ? Enrôlez-le dans un cours d’éveil à l’art martial. En général, l’enfant renfermé acquiert la confiance en lui et se rend compte qu’il est parfaitement à la bonne place dans un groupe. Un excellent moyen de vaincre la timidité. Pour sa part, le turbulent doit se ressaisir pour se soumettre à la discipline. On ne discute pas en classe. On ne se bat pas du tout. Tu respectes ton professeur ou tes camarades de classe. Avec de la discipline acquise, il se défoule et déploie son dynamisme.

Les pratiquants d’arts martiaux acquièrent traditionnellement d’autres apprentissages nécessaires pour devenir un homme meilleur et un meilleur combattant. Ils étudient la calligraphie, les échecs, la philosophie, la littérature, des notions avancées de médecine traditionnelle, la méditation, etc. Ces enseignements apportent aux arts martiaux : maîtrise de soi, du geste et de la respiration, stratégie et psychologie du combat, connaissance des points vitaux, etc.

Partager ces valeurs communes entre praticiens peut être appelé sport commun. Cela peut être compris comme des expériences communes vécues aux côtés des institutions sportives comme un phénomène de masse. Et c’est exactement ce que sont les arts martiaux : des écoles, des clubs aux buts et objectifs variés, qui peuvent prendre des formes allant du sport aux loisirs.

Y-a-t-il un risque pour vos enfants de pratiquer les arts martiaux ?

Ne craignez pas de voir votre enfant brisé en mille morceaux, rassurez-vous. Bien que les arts martiaux puissent être violents, les préceptes des tribunaux sécurisent parfaitement leur pratique. Si le professeur est détenteur de la licence d’état ou fédérale, son enseignement pourra être adapté à l’âge des enfants. À six ans, c’est un éveil à l’art martial. Il faut attendre environ 11 ans pour que débutent les luttes. Ensuite, vers l’âge de 15 ans, par exemple, on apprend les techniques de strangulation en judo.

Il est indéniable que les arts martiaux relèvent des sports de combat. On y apprend des techniques de légitime défense qui attirent souvent les adolescents mal à l’aise dans les rues. Inscrivez votre enfant à Ryokuzan-Dojo s’il vous le demande.

Il ne sera pas encouragé à la violence. En effet, il apprendra à prendre confiance en lui et à dédramatiser une éventuelle attaque avant de maîtriser les techniques de défense. Il apprendra à respirer pour se calmer et réagir de manière appropriée. Il est certain que les arts martiaux ne sont pas des tactiques de combat de rue.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Pour recevoir nos offres en priorité
Inscrivez-vous

Inscrivez-vous