Grade karaté : guide pour réussir votre passage
22/01/2020
  • 0
  • 0
by Valihas RAMAMONJISOA

Le fait d’obtenir un grade ne doit en aucun cas être une fin en soi pour les karatékas. Toutefois, vous pouvez le considérer comme un objectif personnel sur du court terme afin de récompenser ou d’évaluer votre progression, par exemple. Le passage de grade karaté peut être une véritable source de stress, quel que soit le niveau. Il suffit de mettre toutes les chances de votre côté tout en donnant le meilleur de vous-même pour assurer la réussite de votre passage. Voici quelques conseils pour vous aider à réussir cet important examen dans votre vie de karatéka. Bonne chance !

Passage de grade karaté : ayez un entraînement assidu

Il s’agit sans aucun doute du plus important point à prendre en compte. L’entraînement doit commencer de nombreux mois avant votre examen de grade. Ne ratez aucun entraînement sous aucun prétexte. Rappelez-vous que le temps, la persévérance et la répétition vous aident dans l’acquisition des katas, des différentes techniques de combat et des bunkais. 

Juste pour vous donner une idée de votre entraînement, notez que pour obtenir la ceinture verte, il faut au moins un an de pratique assidue. Il vous faut par contre deux ans de préparation pour pouvoir passer votre deuxième dan. Tout cela pour vous dire que la préparation à un passage de grade karaté ne se fait pas un ou deux mois avant le grand jour !

Il faut que vous connaissiez les épreuves qui vous attendent 

Pour un passage de grade karaté, )de couleur de ceinture, qui se déroule dans votre propre club, vous êtes déjà sûrement en connaissance du programme technique. Votre professeur vous a sûrement fait part de cela en début de saison. Il vous a sûrement déjà évalué et vous savez alors pertinemment à quoi vous attendre par rapport à cela. 

Par contre pour les examens de dan, qui sont jugés par un jury extérieur, il vous est recommandé de télécharger le règlement des grades. Lisez-le attentivement pour connaître les différentes épreuves, notamment leurs critères d’évaluation. Cela paraît évident, mais dites-vous que de nombreux candidats ne connaissent pas les exercices qui leur sont demandés lors des examens de passage. C’est très désolant ! C’est la moindre des préparations !

Evitez d’être hésitant en exécutant vos techniques

Dès que l’enchaînement de Kihon vous est annoncé, vous devez déjà le visualiser dans votre tête. Allez-y donc à fond sans la moindre hésitation. Si jamais vous faites une erreur, ce n’est pas la fin du monde. C’est beaucoup plus appréciable que de voir enchaîner vos mouvements tout en réfléchissant, en hésitant, en regardant autour de vous comme si vous êtiez en détresse ou en essayant de copier sur l’autre karatéka à côté de vous. Rappelez-vous que vous êtes là pour montrer au jury que vous avez la parfaite maîtrise des techniques du Karaté. Assurez-vous de faire bonne impression avec votre stabilité, votre Kimé, etc.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Pour recevoir nos offres en priorité
Inscrivez-vous

Inscrivez-vous